La Journée Citoyenne

Qu’est-ce que la journée citoyenne ?

Dans une période de très grande incertitude, où chacun découvre la fragilité du vivre ensemble, il est essentiel de retisser du lien social et de redécouvrir les vertus de l’action collective. C’est pourquoi la Journée citoyenne peut s’analyser comme étant une véritable fabrique de liens sociaux.

En effet, chaque année les habitants d’une commune ou d’un quartier consacrent une journée pour réaliser ensemble des projets, qu’ils ont eux même proposés, dans leur commune. Cela peut aller de chantiers d’amélioration du cadre de vie, de rénovation d’équipements, de valorisation de l’histoire et du patrimoine à des projets associatifs, culturels, éducatifs ou tout simplement ludiques.

Pourquoi?

Il s’agit de faire ensemble pour mieux vivre ensemble en permettant à chaque habitant volontaire, quel que soit son âge, son sexe, ses origines ou ses aptitudes, de devenir acteur pour sa collectivité. La Journée citoyenne permet ainsi d’impliquer chacun dans une citoyenneté active, axée sur l’engagement et la responsabilité, afin de rétablir des relations d’écoute, d’entraide et de respect.

Une contribution importante face à la prégnance du consumérisme et de l’individualisme. En d’autres termes, la valorisation de chaque participant, la fierté de réaliser ensemble des projets qui contribuent au bien commun et le caractère récurrent de la manifestation favorisent réellement une dynamique de consolidation du vivre ensemble qui se maintient tout au long de l’année.

La fraternité est l’affaire des maires

Le choix des projets à réaliser est défini de manière participative. Il résulte de la collaboration entre les élus du conseil municipal, les services de la commune et les habitants, les associations et les acteurs économiques. Le rôle de la commune est alors d’accompagner la mise en œuvre des initiatives des habitants. La Journée citoyenne incarne ainsi de façon concrète le rôle du maire dans l’entretien des valeurs de la République. Elle contribue à restaurer avec éclat les trois dimensions de la devise républicaine.

Ce qui permet d’ailleurs de vérifier que si la liberté et l’égalité sont essentiellement l’affaire du national, la fraternité est principalement celle du local.

Quels impacts ?

Cohésion Sociale : grâce à la Journée Citoyenne, tous les liens des différents échelons de la communauté se resserrent : entre les personnes, entre les cultures, les âges et les sexes, entre les associations, les entreprises, les artisans, les agriculteurs et les populations, et même entre les communes : les services techniques ont désormais le réflexe de s’entraider tout au long de l’année, et les maires, dont les problématiques sont loin d’être toujours les mêmes, échangent plus régulièrement.

Appropriation du cadre de vie : en permettant aux habitants de s’approprier leur cadre de vie, la Journée Citoyenne crée un sentiment collectif favorable à l’instauration d’un climat positif au sein de la commune.

Participation des habitants : La Journée Citoyenne valorise les habitants et favorise une citoyenneté active en les mettant dans un rôle d’acteur et non plus de consommateur.

Aménagement de la commune : entretien et création d’espaces verts, rénovation du mur du cimetière, élagage, mis en place d’un nouvel éclairage, réfection des chemins ruraux, des murs de la salle du conseil municipal, etc.

Financier : cette démarche ne constitue pas un coût supplémentaire pour les communes organisatrices et permet au contraire d’optimiser l’investissement public en facilitant la conception et la mise en œuvre des projets.

Valorisation : le partage d’expérience et la participation de chacun dès la construction du projet contribue à valoriser les habitants, mais aussi les associations, les élus et l’administration municipale. Il met également en lumière le travail des entreprises et des artisans engagés dans l’aventure.

La Charte de la Journée citoyenne

La charte de la Journée citoyenne vise a préserver l’état d’esprit de cette initiative et à garantir sa réussite et sa pérennité dans chacun des territoires où elle est organisée. En adhérant au réseau des communes en journée et citoyenne et en utilisant le nom Journée citoyenne, les organisateurs adhérent aux principes de cette charte.

Télécharger la Charte Journée citoyenne

Un réseau pour accompagner les communes

Piloté par l’Observatoire national de l’action sociale (Odas), le Réseau Journée citoyenne fédère les communes et les élus porteurs de la Journée citoyenne afin de favoriser le partage d’expériences, une culture commune et l’entraide.
En outre, il propose un accompagnement à sa mise en œuvre en mettant à disposition des outils méthodologique et de communication, en animant des manifestations locales et en coordonnant les activités des ambassadeurs de la Journée citoyenne. Ceux-ci sont des élus ou agents expérimentés dans la Journée citoyenne. Ce qui leur permet d’accompagner la mise en œuvre de cette démarche auprès des communes qui le souhaitent.
L’adhésion au réseau est gratuite.