Marvejols : l’esprit de la Journée citoyenne en marche !

 

Le 11 juin 2016, Marvejols (Lozère, 4900 habitants) organise sa première Journée citoyenne. Pour la préparer, les habitants ont été conviés à faire partager leurs idées lors d’une réunion publique d’information qui s’est tenue le lundi 11 avril, en présence de Fabian Jordan, Maire de Berrwiller et responsable du Réseau des communes en Journée citoyenne.

 

150 marvejolaisFullSizeRender (1) se sont réunis le lundi 11 avril 2016 pour préparer ensemble leur première Journée citoyenne qui se déroulera le 11 juin prochain. Coordinateur du réseau des communes en Journée citoyenne, Fabian Jordan est venu à cette occasion présenter l’initiative aux habitants.
Sensible aux difficultés que la ville, touchée de plein fouet par la crise financière, a traversé en 2015 le réseau, coordonné par l’Odas, a en effet décidé de parrainer cette première édition marvejolaise en accompagnant de façon soutenue la commune et ses habitants dans sa mise en œuvre. Car pour nombre d’entre eux, cette première Journée citoyenne apparait comme une chance de reconstruire le lien social au sein de la commune.
Réunissant habitants, élus, agents municipaux et partenaires volontaires (associations, entreprises, agriculteurs…), la réunion du 11 avril a confirmé cette volonté collective. Plusieurs personnes se sont déjà inscrites pour participer à la Journée citoyenne, dont certaines ont été désignées comme chefs de chantiers. Par ailleurs, si l’équipe municipale avait déjà quelques idées de chantiers en tête (fleurissement de la ville, peinture du château fort de Mascoussel, aménagement de l’esplanade…), les habitants et les partenaires locaux ont été nombreux à faire part de leurs idées, ce qui a permis d’identifier des dizaines d’initiatives. Celles-ci sont tellement nombreuses que la municipalité à annoncé qu’il faudrait faire des choix, tout en affirmant que les projets non retenus pourront faire l’objet de chantiers lors de la seconde édition en 2017.

Auteur: Joachim Reynard

Partager cette page sur

Soumettre le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *